Français English
Jean-Claude Boisset


LA NOUVELLE CUVERIE


La maison Jean-Claude Boisset débute 2014 avec un projet novateur et d’envergure : une nouvelle cuverie « bioclimatique », unique en Bourgogne, pont entre le XVIIè et le XXIème siècle, reflet d’une Maison à contre-courant qui incarne le nouveau négoce bourguignon.

Prolongement de ville à la vigne, elle s’inscrira naturellement et de façon inédite dans le patrimoine viticole. Ce bâtiment se veut le prolongement physique et spirituel du Cloître des Ursulines qui vécurent ici jusqu’à la Révolution. Entièrement dédié à une élaboration de vins haute-couture, il verra le jour fin 2016. Fruit d’une réflexion menée depuis plusieurs années sous l’impulsion de Jean-Charles Boisset, cette cuverie inclura la réception et la vinification des raisins, l’élevage en fûts, la mise en bouteille. Elle pourra être visitée sur rendez-vous.

Dessinée par Frédéric Didier, architecte du Patrimoine, architecte en chef des monuments historiques, qui se partage entre Paris et la Bourgogne, cette cuverie est la première qu’il conçoit.

Un chantier qui va durer plus de deux ans.

La phase 1 concerne la cuverie, le cœur du projet et sera terminée au printemps 2016.

La phase 2 concerne la partie réceptive et une partie de la cave de vieillissement sera finalisée au second semestre 2016.

Parler d’un projet d’envergure n’est pas un vain mot. En effet, cette nouvelle cuverie s’insère dans un paysage urbain et viticole qu’elle doit respecter. De plus elle doit répondre à des exigences techniques, fonctionnelles et esthétiques tout en préservant l’existant et respectant l’esprit du lieu : l’ancien couvent des Ursulines.

Premier défi du projet : que les travaux n’entravent pas le travail quotidien en cave, pendant l’élevage en cours des 2013 et durant les prochaines vendanges 2014.

Deuxième défi, et non des moindres, construire la nouvelle cuverie au-dessus des caves voûtées en pierre existantes !

Troisième défi, l’aspect « bioclimatique » : utiliser autant que faire se peut les matériaux du site pour respecter la mémoire et l’harmonie du lieu et des vins.

Nous vous proposons de suivre pas à pas les étapes de cette construction novatrice, aventure humaine et prouesse architecturale.

 3, 2, 1... Action !

Afin de conserver un historique en images des travaux, un reportage vidéo sur l'évolution des travaux sera réalisé. De nombreux intervenants (architecte, maître d'œuvre, ingénieurs, viniculteur, consultants...) prendront la parole afin d’expliciter leur rôle dans le cadre de ce projet unique de cuverie « géobiologique ».