Français English
Jean-Claude Boisset

CORTON-CHARLEMAGNE GRAND CRU 2014

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2008   2009   2010   2011   2012   2013   2014  

Cépage

100% Chardonnay

Origine

Cette appellation Grand Cru de la Côte de Beaune (uniquement en blanc) s’étend sur les communes d’Aloxe-Corton, Pernand-Vergelesses et Ladoix-Serrigny. Les vignes sont plantées sur les pentes de la colline de Corton. La production au total de ce Corton-Charlemagne est de 2200 hl. Les sols sont marneux et argileux sur les parties hautes. Cette vigne a été offerte par l’empereur Charlemagne en 775 à la collégiale Saint-Andoche de Saulieu. Elle restera un millier d’années dans ce patrimoine ! Célébrant aujourd’hui encore l’empereur à la barbe fleurie, le Corton-Charlemagne réunit les climats Charlemagne et En Charlemagne ainsi que quelques climats voisins et fédérés sous cette bannière (l’AOC Grand Cru date du 31 juillet 1937).

Vinification et élevage

Date de vendange : 20 septembre 2014. Vendange manuelle en caissettes percées de 20 kg.
En cuverie : pressurage doux en grappe entière pendant 2h30. La température du moût est descendue à 12°C, puis mis directement en fûts de 450L sans débourbage pour conserver le maximum de lies. Fermentation en levures indigènes très longues. 
En cave : élevage de 16 mois sans soutirage, pas de batonnage pour accentuer le caractère minéral du vin, 50% fûts neufs, bois d’origine française : chauffe très longue à basse température pour un boisé subtil et délicat.
Mise en bouteille : janvier 2016, collage à la bentonite, filtration très légère

Notes de dégustation

Robe : brillante avec des reflets d’or jaune
Nez : agrumes, ananas, tilleul et belle minéralité. Quelques notes épicées.
Palais : bien équilibré, ample en milieu de bouche, la minéralité amène de l’énergie en finale.

Potentiel de garde

7 à 10 ans

Millésime : 2014

Après 3 petites récoltes, la Bourgogne a besoin en 2014 de volume. Nos prières ont peut-être été entendues : le millésime 2014 s'annonce très prometteur avec une bonne récolte. Après une nouvelle année météo surprenante, Septembre, fidèle à sa réputation, a pleinement joué son rôle. Au printemps, le millésime 2014 s'annonce précoce et les conditions climatiques chaudes et sèches profitent à la vigne, ce qui indique une récolte abondante et des vignes saines. A l'été, le soleil semble avoir disparu, et l'avance acquise en début de cycle est très vite perdue. Cependant, malgré la météo humide et fraîche, la maturation démarre bien fin août. La Bourgogne, comme d'autres régions viticoles de France, a connu quelques foyers de pourriture acide. Les parcelles de Pinot Noir ont été soumises à un tri sévère à la vigne comme en cuverie. Ce phénomène ponctuel et localisé reste une exception dans une année globalement très saine. Les vendanges débutent mi-septembre sous le soleil. Les raisins rentrés sont mûrs, sains et aromatiques. 2014 sera une excellente année pour les vins blancs de Bourgogne. Leur caractère ciselé et précis promet un beau potentiel de garde.