Français English
Jean-Claude Boisset

MEURSAULT "Les Rougeots" 2008

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2008  

Cépage

100% Chardonnay

Origine


Avec près de 400 ha de vignes Meursault s’impose comme un incontournable du vignoble bourguignon. L’exposition est quasiment toujours orientée à l’est avec des pentes assez douces. Parmi la trentaine de climats bien situés dans le coteau, certains sont réputés pour produire des « villages » blancs exceptionnels.  "Les Rougeots" est un très bel exemple qui quelquefois manifeste autant, voire plus, de consistance qu’un Premier Cru. Situé sur le haut de coteau dans un axe proche du village, la terre y est peu profonde avec beaucoup de débris calcaires qui confèrent au vin beaucoup de distinction. 
Le nom du lieu-dit "Les Rougeots" fait référence à une maladie de la vigne qui faisait rougir les feuilles.


Sélection parcellaire

Ce vin a fait l’objet d’une sélection de vignes (jamais de jeunes vignes) et de contrôles draconiens concernant par exemple les rendements. Mais aussi les modes de cultures où est pratiqué le travail des sols pour favoriser et entretenir la vie microbienne nécessaire à l’expression des terroirs.

Vinification et élevage

Date de vendange : 23 septembre 2008, vendange manuelle en caissettes percées de 20 kg. Premier tri à la vigne, second sur table de tri à la réception de la vendange.  
En cuverie : pressurage doux en grappe entière pendant  2h30. La température du moût est descendue à 12 °C, puis mis directement en fûts sans débourbage pour conserver le maximum de lies. Fermentation en levures indigènes très longue (jusqu'à 10 mois !).
En cave : élevage 18 mois sans soutirages, pas de batonnage pour accentuer le côté minéral du vin, 25 % fûts neufs, bois d’origine française : chauffe très longue a basse température pour un boisé subtil et délicat. 
Mise en bouteilles: par gravité en mars 2010, collage à la bentonite, filtration très légère.

Notes de dégustation

Robe : Or pale.
Nez : Notes très élégantes d’agrumes, mais aussi florales.  
Bouche : Style très minéral et ciselé, très belle persistance.

Potentiel de garde

10 ans et plus.

Millésime : 2008

La récolte 2008 en Bourgogne a été délicate. Les défis dans le vignoble étaient multiples : mildiou, oïdium, botrytis et même grêle dans quelques vignobles comme Volnay ou Marsannay. La floraison en juin a eu lieu au cours d'une période de deux semaines, causant de la coulure ici et là (avortement du raisin). L'été était « gris », mais non pluvieux avec des températures basses. Finalement, à la mi-septembre, un changement du temps a apporté un vent du Nord, avec des températures fraîches. Ces bonnes conditions ont séché les vignes et ont aidé à augmenter les niveaux de sucre tout en gardant un niveau d’acidité assez élevé. Nous avons commencé à cueillir le 22 septembre les Chardonnays, tandis que les Pinots pouvaient attendre encore une semaine.