Français English
Jean-Claude Boisset


Respect reste le maître mot puisque les raisins sont encuvés sans foulage et par gravité. Aucun produit œnologique de type levure, enzyme ou tanin n'est ajouté : c'est d'abord une philosophie de travail mais aussi un respect envers le terroir à ne pas dénaturer. Le viniculteur effectue des pigeages manuels deux fois par jour dès le début de fermentation et parfois une chaptalisation en toute fin de fermentation s'il est nécessaire de la prolonger.

Tous les jours il déguste pour apprécier la qualité des jus. Les macérations sont assez longues. Cette première étape de la naissance du vin, celle qui offre les prémisses de son caractère, dure environ trois semaines en tout pour extraire la finesse. Trois semaines de bonheur et de stress. Lorsque les sucres sont totalement transformés, le marc est pressé doucement, puis a lieu le décuvage, par gravité, directement dans le tonneau.

Résultat : 66 vin(s)