Français English
Jean-Claude Boisset

BOURGOGNE HAUTES-COTES DE BEAUNE

Cépage

100% Pinot Noir

Origine

Les Hautes-Côtes de Beaune débutent juste après Corgoloin sur 5 kilomètres de large et s’étendent vers le sud sur près de 30 kilomètres jusqu’au petit village de Chassey-le-Camp, non loin de Chagny. Les types de sols y sont ici variés avec une altitude qui s’étage de 350 à 500 m. La plupart des vallons sont formés principalement d’argile et conviennent bien au Pinot Noir.

Sélection parcellaire

Le profil de ces deux parcelles frise la perfection, en voici les principales caractéristiques : la première des particularités de ces deux parcelles est qu’il s’agit de vignes basses (10 000 pieds/hectares). Ensuite elles sont âgées (50 ans) et naturellement peu productives. En effet, ces vignes ne reçoivent plus d’engrais depuis déjà quelques années. Les rendements à l’hectare sont très faibles (30 hl/ha) alors que la législation en autorise 60 hl/ha ! Un seul rognage par an alors que dans d’autres parcelles il en faut cinq. A noter également que l’une des deux parcelles est en conversion de lutte biologique. Le mode de palissage est le Cordon de Royat qui est certainement le plus intéressant. En fin de l’herbe pousse naturellement dans les rangs pour « forcer » la vigne à produire des raisins très concentrés.

Vinification et élevage


Les raisins sont d’abord triés une première fois à la vigne et récoltés en petites caisses percées, puis une deuxième fois triés en cuverie sur une table où s’affairent dix personnes. Ensuite les raisins sont égrappés à 100 % mais non foulés (donc entiers) et mis en cuve par gravité. La macération dure trois semaines environ avec des pigeages « aux pieds » plus ou moins fréquents. Aucun produit œnologique de type levures, enzyme ou tannins ne sont apportés pour ne pas dénaturer un terroir si précieux. Le vin est élevé 12 mois en fût sans soutirage avec une proportion de fûts neufs assez faible (< à 20 %). Enfin la mise en bouteille est faite avec un très léger collage (2 blancs d’œufs par barrique) et sans aucune filtration.

Notes de dégustation

Robe: couleur rubis brillant d’une intensité soutenue.
Nez: très joli nez sur des notes de cassis, de vanille et d’épices.
Bouche: superbe constitution, digne d’un village de la côte, les tannins sont serrés sur des arômes de maturité.

Accords mets et vins

Lapereau rôti, coq au vin, chevreuil grand veneur.

Potentiel de garde

Hors norme de l’appellation ce vin pourra se déguster dans dix ans sans aucun problème.

Service

15°C